lundi, 2 juin 2008

T´as encore pété un câble...

Hello les jeunes...

Je suis rentrée en Allemagne par une petite porte (Boutange - Heede) et j´ai réussi a planifier un itinéraire de sorte a pas souvent croiser du monde... J´ai quand même vu 2 ou 3 cyclos...


Et souvent demandé aux paysans du coin de me prêter leurs 10 hectares pour planter la tente...

Sans jamais vraiment parler allemand, j´ai quand même réussi a expliquer avec les cartes d´ou je venais et où j´allais et le pépé à m´expliquer que lui aussi faisait beaucoup de vélo, mais que depuis qu´il avait mal aux genoux il s'était acheté un vélo électrique qui était une merde (oui, oui... schieße... j´ai bien compris) car les batteries étaient toujours à plat...

Ha, voila du taf... 1601 km arrêt au box, 2h47´22´´ casse croûte compris et rigolades (beaucoup avec les mains car je ne parle toujours pas allemand) avec le jardinier du cimetière ou je venais tremper mon boyau pour voir ou était la fuite... il devait me dire :" le boyau est crevé il faut l´enterrer, ah, ah, ah..." Ou un truc du genre...


Il y a eu aussi quelques freinages d´urgence avant de me retrouver le nez aplatit... ou faire de l´escalade avec peu de matos...

Avant de rentrer au Danmark, j´ai quand même voulu changer les chaussons à ma Ferraroli, car après mes dernières expériences j´étais un peu sceptique quant a la durée de vie de mon pneu arrière...


Je rentre donc au Danmark, à 9 km/h les oreilles comme des spis (malheureusement pas gonflés dans le bon sens...). J´ai voulu apprendre le kite mais même les canards mon traité de malade...


Pourtant il y en avait qui prenait leur pied...

Ça c´est pour Pascal : La mer du nord la voila, du moins un débout, j´ai voulu m´y baigner mais elle avait un peu tendance a faire couler les bateaux... Alors, prévoyant, j´ai remis le jeu à un peu plus tard...


Ici l´alouette des champs croise le vol du goéland et les canards pataugent dans les méduses... Les bateaux au port sont comme des trains à la gare : une invitation à partir... Et chaque bras de mer est comme un col en montagne : un lien étroit entre deux mondes...
Il est possible de lever ta toile à l´arrache sur une colline avant l´orage ou dans un tas d´algues de 40 cm d´épais (c´est comme un lit happy... l´odeur en plus... et à la longue ça peut prendre du devers...)

Rencontrer de gens dans des chaudières qui t´apprennent long sur l´histoire d´un lieu...

comme d´être accueillit chez Kirsten et Peter qu´en plus de leur amitié t´offrent encore de quoi reprendre des forces pour le lendemain... (l´arrangement est une création personnelle naturellement...)


Le lendemain... Je te jure que j´allais pisser à la régulière, aux toilettes de l´église... J´ai même pas voulu faire une figure de style pour épater la galerie... Ils étaient déjà tous dans l´église... Quand soudain mes deux godasses se sont accrochés... Et PAN... dans... les genoux ! Le plus remarquable n´est pas, c´est le cadrage de la photo... Ce photographe... quel artiste !!!
Alors Thor, dans ça compassion, à fait faiblir le vent de 1 ou 2 yotas et cette journée restera pour toujours gravée dans les mémoires comme : "Skibinge - København en 108, 23 km, 2 baignades et la rencontre de NickTheTrick (www.travelblog.org/bloggers/nickthetrick) ". Un écossais en vadrouille à Køge et ici à la bière (un peut pas être toujours à la pédale...) à København peu avant de nous quitter :


Somptueux, seulement somptueux... J´aime ce pays... ça sent le Viking et j´aime ça...

Aller, pour terminer quelques photos de København...

Remarque, ici tu n´est pas du tout stressé car tu sais qu´il te reste encore 10 sec avant de te faire écraser... moi j´appelle ça le progrès mes amis ! Ce que je regrette de ne pas pouvoir vous montrer c´est les queues de poison que l´on te fait dans les bouchons de vélos... je vais vite retourner derrière les fagots...


Pour Sonia :
Le régime risque de changer car ça devient de plus en plus chère par ici... La chasse est peut-etre pour bientôt...
Tiens moi au courant par mail ou sms pour les dates du vol mais il est encore difficile de savoir exactement ou je traînerais...

Pour Maria :
je n´ai pas beaucoup vu les ovnisd car je ferme les yeux et la bouche pour pas trop bouffer des trucs un peu salés qui se baladent et que je n´ai pas pu identifier... Mais j´ai déjà vu des crop fields...


Pour Nelson:
j´ai pas vu tout le film que tu as posté mais ce que j´ai vu m´a suffit pour comprendre le concept... Je n´ai pas vu la fin mais je ne pense pas qu´elle soit trop fataliste surtout lorsqu´on sera 10 milliards à consommer...
Je garde un espoir sincère que "de nos jours" il en restera un peu pour ceux qui aurons a se poser 2 ou 3 questions après nous... Et mon don pour ceux la c´est quelques jours de pédale a consommer un peu moins que d´habitude... in cha allah !

3 commentaires:

À 4 juin 2008 à 21:54 , Blogger Pascal a dit...

Salut Nuno, ben si tu continue à changer des pièces de ton vélo, tu va revenir avec un tout neuf !? Merci pour les images de la mer du Nord, c'est bô ! Enfin merci... je sais pas si je dois vraiment te remercier de me détourner du boulot par ces photos qui poussent au départ ! Surtout que je suis en plein dans l'Euro avec ces ordis qui commandent des panneaux lumineux... tu vois ce que je veux dire ! ;-)
Va falloir que je reprenne le large ça fait longtemps... une année ? OK mais c'est déjà trop !
Tout de bon pour la suite, et profite des spécialités culinaires des coins que tu traverses, je vois sur les photos que tu ressemble bientôt aux cyclistes du tour de France, tout maig' avec des grosses cuisses !

 
À 10 juin 2008 à 13:00 , Blogger maria a dit...

Salut cher fils!
Me voilà à bout de ce foutu internet (c'est comme ça qu'on s'aperçoit de la valeur des gens, hã?) Car au lieu de crier : Nuno, internet ne marche pas!!!!, et malgrè tes succints messages concernant le sujet (l'histoire du "ping" il fallait dèjà que je me souvienne ou c'était l'invite des commandes!!!!)il a fallut que je cherche un peu! Mais voilà, j'ai fini par trouver, c'était la prise du téléphone!!!! et ça remarche!!! Donc je t'ai envoyé sur le mail le décompte que tu m'avais demandé.
Par ici, eh bien mon pauvre heureusement que t'es loin, car on ne peut même plus dormir! Et encore on a de la chance, car malgré la victoire des portugais dans le 1er match (imagine le vacarme) la suisse, l'italie et la france n'ont pas gagné! Je vais m'exiler au chalet quelques jours, car je pense que plus ça avancera, pire sera!!
Je vois que t'es déjà assez haut et que t'as encore un semblant de jambes (un peu de chair, quoi!!!) ça me tranquilize! J'ai reçu ton paquet (encore un peu de vis, de pièces, des cartes, et un CD que j'ai déja visionné, (belles photos!!!) J'espère qu'un de ces jours je ne trouverait pas carrèment un paquet avec ce qui reste de cette belle ferraroli!!! et que n'aies décidé de rentrer en parapente!!!!! c'est clair que le trenó serait plus indiqué, mais c'est vrai que ce n'est pas vraiment la saison et puis qu'est-ce que c'est long?!!!
En tout cas, tout ça me fait penser que la prochaine fois que tu pars, je viendrai aussi!!!
Allez, bon vent et pas trop de moustiques, j'espère!! Et bonne méteo car ici c'est carrèment la déprime! Et dire que ça faisait 5 étés que j'étais loin! J'avais oublié cette "merveilleuse" pluie d'été et ces orages.
Bisous
Maria

 
À 18 juin 2008 à 07:25 , Blogger valty a dit...

Salut Nuno,
T'as vraiment de ses idées !!! Un truc de malade, mais bon, je te retrouve bien là! Je suppose que cet été tu ne seras pas dans ton blaide au Portugal. Je vais y passer avec Yvonne en Juillet. Elles sont excellentes les photos. Tu nous fait rêver, même si le camping et moi ça fais deux... Bref profite de ton aventure... et revient nous les yeux rempli d'images ...

Valter, Genève

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil